J’ai effectivement choisi de devenir résilientologue et non collapsologue, car je pense comme les aborigènes, que nous devons rêver notre monde, pour le faire exister. Mais je considère que les collapsologues sont aussi une nécessité, et je ne crois pas qu’ils déblatèrent que des conneries, du moins pas plus que la moyenne, des gens remplis de certitudes…

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store