Démographie, Climat et Innovations techniques…

Résilientologie

Jean-Marc Jancovici, si ce sont bien ses mots, il nous refait une rechute d’éco anxiété, il a une nouvelle petite crise de #malthusianisme.

En lisant cela, #jeffbezos est mort de rire, lui qui veut au minimum 1000 milliards d’êtres humains, ayant des milliards de projets et d’idées pour le futur de l’humanité.

Au lieu de se battre jour et nuit de manière humaniste pour mettre en place des solutions durables et planétaires, certains préfèrent prendre l’être humain comme une variable d’ajustement de l’écologie, cela devient insupportable.

Certains ont critiqué les Chinois (qui le regrettent très fortement aujourd’hui) d’avoir appliqué une telle approche dans le passé et voilà qu’aujourd'hui certains veulent cette approche dans nos pays occidentaux, là où la natalité est justement en chute libre.

Il faut arrêter de toute urgence cet éco fascisme redoutable qui a une tendance rampante à fasciser nos sociétés depuis le plus jeune âge.

Climat et démographie : “Ou bien on régule nous-mêmes, ou bien ça se fera par des pandémies, des famines ou des conflits” — Vidéo Dailymotion

ERIC VAN VAERENBERGH — 艾瑞克 la citation mise en exergue est raccourcie par rapport à ce que j’ai dit. Ma citation exacte est que “la planète n’acceptera pas éternellement 10 milliards d’habitants vivant comme aujourd’hui puisque nous avons déjà dépassé 6 limites planétaires”. Sur ce constat je crois que beaucoup peuvent s’accorder. Après je ne revendique pas d’avoir une baguette magique pour rendre instantanément la situation “soutenable”. Par contre je crois (à tort ?) que si nous n’abordons jamais la question cela prépare probablement un avenir plus difficile que si nous le faisons. Mais j’ai bien conscience que c’est un débat autrement plus difficile que celui sur l’aérodynamisme des voitures…

Honnêtement ERIC VAN VAERENBERGH, le fait que Jeff Bezos puisse éventuellement être “mort de rire”, ne va pas être un argument pour me convaincre que faire exister une Terre avec 1'000 milliards d’humains soit possible… Bien au contraire.

Entre Jeff et la Science, mon choix est vite fait!

Mais je ne doute pas que Elon, Jeff, Zucky et les autres, soient tout à fait prêt à rendre heureux tout le monde, dans un Metavers, via des lunettes 3D, et un abonnement… Eux par contre, ils ont une villa à énergie positive et jardins qui les attendent en Nouvelle Zélande, avec les nombreux autres ploutocrates qui ont fait de même…

On ne va probablement pas atteindre les 10 milliards.

La bonne nouvelle, c’est que nous sommes en phase de stabilisation démographique, et que probablement nous ne dépasserons pas les 10 Milliards. Si, si! Les autres annonces qui affichent 11 à 12 milliards, n’ont pas le soutien des experts démographes sur la question, à priori…

La mauvaise nouvelle, c’est que nous avons amorcé une bombe climatique, qui va drastiquement abaisser le seuil de la capacité max des 11 milliards promis par nos ONG… Et donc, bon, on peut passer aux endives, champignons et levure, enterrés dans des abris, et on peut “survivre”, même nombreux… Mais là on aimerait bien que nos enfants puissent vivre! Mieux que nous! En meilleure santé, avec moins de guerres, moins de stress, moins de conflits, plus de collaborations et d’intelligences, plus de bien-être…

Alors, quel progrès pensez-vous soutenir actuellement ERIC VAN VAERENBERGH? Et les autres? La Technologie va nous sauver? Pourquoi sont-ce les Businessman qui pensent cela, mais visiblement pas les scientifiques? (attention de ne pas généraliser ni polariser toutefois)

Tenter la lucidité, est-ce donc un exercice si difficile?

Faîtes confiance à la nature, dont nous croyons, à tord, ne plus en faire partie et de s’en être affranchi…

Toutes les espèces ont leurs régulateurs, même les super prédateurs.

L'entrepreneuriat seul ne peut pas résoudre l'équation, l'état non plus, et les citoyens non plus, pas plus que la science ni les agriculteurs. Par contre, tous ensemble collectivement avec lucidité et courage, cela aurait été possible.Le problème est, comment transmettre cette lucidité si notre ploutocratie planétaire, propriétaire de 80% des médias, n'a pas décider de s'y mettre. On est plutôt dans une gouvernance de gains court-termistes... Incapables de songer et calculer à plus long terme. L'intérêt public, sacrifié sur l'autel du commerce. Les scientifiques ont été écarté de l'accès au public, et enfermés dans des tours d'ivoire d'un savoir converti lui-même en machine à enrichir, les mêmes... (Privé de savoir)La mutation de notre "monde de la consommation" et du PIB, va probablement être douloureuse, mais elle se fera.
Photo by Sebastian Meier on Unsplash

Quant à ceux qui pointent du doigt l’Afrique comme les grands coupables (“à venir”?) à cause de leur démographie, c’est assez dommage, restons lucides:

J’intègre des recommandations en commentaires, moins visibles sinon:

Un livre a priori pertinent sur le sujet est celui d’Emmanuel Pont:

Faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ? Entre question de société et choix personnel (Payot, février 2022)

Plus d’informations ici: https://www.emmanuelpont.fr

Que je rejoins sur sa vision de la fameuse équation de Kaya:

Je recommande moi aussi aux durabilistes (dont je suis) de ne pas faire trop usage de cette dernière!

--

--

--

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Pascal Kotté

Pascal Kotté

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

More from Medium

Michigan Infrastructure Council Welcomes New Class of Asset Management Champions

Major League Sandbox Part 10: Series 9–11

Reflections on Privacy Discussions: TED Talks and Privacy Policies

Analyze fundamental 2D and 3D tolerance stacking up with the Direct Linearization Method