Avec toutefois un problème qui reste vrai, en Suisse aussi. Cela concerne notre gouvernance, elle sert les intérêts de qui ? Avec notre bénédiction bienveillante, ne faisons-nous pas un peu trop confiance, dans un “libéral” qui n’est devenu que le doux euphémisme pour “Business first”…

Dans quelle mesure, les paroles d’Etienne Chouard concernant la France, ne résonnent pas partiellement en vrai, pour la Suisse ?

Je suis toutefois bien placé pour garantir que c’est très largement une bien meilleure démocratie semi-directe en Suisse, qu’en France. C’est même une des raisons majeures de mon choix de devenir Suisse, français d’origine…

Finalement, entre les dérives pseudo-démocratiques, mais en réalité d’Oligarchies ploutocratiques, de la France aux USA avec Trump, nous risquons de voir déferler en Suisse les demandes d’asile politique ;)

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store